Archive pour 'Hardware'

Suite au rendez-vous avec notre responsable d’avant projet, nous avons reçu du nouveau matériel. Deux nouveaux écrans OLED viennent d’arriver suivis par un servo moteur et une caméra CMUcam 3.

L’écran µOLED 128-GMD1

Très petit, cet écran est composé de 128 x 128 pixels, pouvant afficher plus de 65 000 couleurs. Il mesure 1,5 pouce de diagonale et sa surface d’affichage est de 729 mm² (27 mm x 27 mm). Il se connecte et se contrôle via une interface USB et peut accueillir une carte micro-SD.

µOLED 128-GMD1

Image de l'écran µOLED 128-GMD1

l’écran µOLED 32028-PMD3 tactile

Plus large que le précédent, il est composé de 240 x 320 pixels, et peut aussi afficher plus de 65 000 couleurs. Il mesure 2,83 pouces de diagonale et sa  surface d’affichage est de 2436,5 mm² (42,3 mm x 57,6 mm). Il peut se connecter soit en USB, soit en mode parallèle et peut aussi accueillir une carte micro-SD.

µOLED 32028-PMD3 tactile

Image de l'écran µOLED 32028-PMD3 tactile

Le servo moteur FUTABA FP S148

Ce servo moteur, petit (40,4 x 19,8 x 36 mm) et robuste, est idéal pour les application embarquées. Il possède un couple de 32 N.cm en travaillant sur une tension de 5V et peut tourner à une vitesse de 250°/s. Il est, en plus, extrêmement bon marché.

Servo moteur FUTABA FP S148

Image du servo moteur FUTABA FP S148

La caméra CMUcam 3

La CMUcam 3 est une caméra entièrement programmable en C grâce à une bibliothèque open source. Le capteur possède une résolution de 352×288 en couleurs RGB. Elle peut en plus faire du traitement d’image, piloter un servo moteur pour suivre un cible ou enregistre des images sur carte micro-SD au format JPG.

CMUcam3

Image de la caméra CMUcam3

Du travail en perspective….

Petit point pour un peu parler du matériel fraîchement découvert.

Arduino Duemilanove

Cette carte est la première que nous avons pris en main. Nous avons tout d’abord découvert son compilateur qui permet de programmer la carte directement en C via une connexion USB. Grâce à celui-ci et aux exemples fournis, nous avons pu rapidement travailler sur la communication série via le port USB (en mode série). Même si l’application n’était pas très complexe (simple répétition de ce qui lui a été transmis), elle nous a permis de vérifier le fonctionnement de tous les outils de développement.

Nous avons ensuite tenté d’afficher un message via un écran à cristaux liquides.

Écran GDM-2004-D de Xiamen Ocular

Cet Écran LCD est composé de 4 lignes de 20 caractères. Nous avons, grâce à la documentation technique, conçu un montage électronique pour permettre au micro-processeur de la Arduino d’envoyer des informations vers l’écran. Mis à part un problème de contraste, nous avons facilement pu afficher une ligne de test grâce à l’API d’affichage du compilateur.

Photo du montage "Arduino - GDM-2004-D"

Photo du montage "Arduino - GDM-2004-D"

Nous avons ensuite voulu afficher plusieurs lignes mais des problème dans l’API ont été mis en évidence. En effet, si l’on tente d’écrire plus de 20 caractères sur la première ligne, au lieu d’écrire sur la deuxième ligne on se retrouve sur la troisième. Il va donc nous falloir créer une sur-couche à l’API pour la rendre plus compatible avec le matériel.

Affaire à suivre …

Arduino alpha est le logiciel gratuit conçu par la société arduino afin de connecter la carte arduino et l’utilisateur de PC.

Fenêtre générale du programme arduino alpha 0018

Le logiciel arduino alpha 0018 est équipé d’une interface de menus, d’une interface textuelle pour écrire des commandes et d’une barre de compilation/exécution (en bas) qui informe l’utilisateur de la progression et des éventuelles erreurs relatives au programme ou à l’envoi du programme vers une platine arduino.

Extrait de code compilable pour l’arduino

Cet exemple sert à allumer puis éteindre une LED située sur la broche 13 toutes les secondes. Ce programme est basé sur le langage C amélioré pour l’exploitation de la platine. Les fonctions dédiées totalement à certains actionneurs ou capteurs de l’arduino préenregistrées et le langage objet (séparation de commandes par l’opérande point (.) ). Nous avons donc à faire à un langage avancé mais inspiré du langage C.

Barre de compilation/exécution

Cette barre définit les principales procédures relatives à la communication PC-arduino. Les onglets sont définis de cette manière (de gauche à droite) :

  1. Compilation du code écrit dans la fenêtre de commande
  2. Arrêt de la compilation (peut être utile dans certains cas de programmes longs)
  3. Créer un nouveau programme
  4. Charge un programme existant
  5. Sauvegarde le programme ouvert
  6. Envoie le programme vers la platine arduino
  7. Ouvre la fenêtre de communication avec le port Série

Ecran de commande de la liaison série

La platine arduino permet une liaison série bidirectionnelle. La barre du haut permet d’envoyer des données vers l’arduino tandis que l’écran du dessous montre les messages reçus depuis la platine. La fenêtre permet aussi de définir la vitesse de transfert, même si elle doit être indiquée dans les programmes pour l’arduino.

Menu des exemples fournis par le constructeur

Afin de familiariser les utilisateurs à son environnement et sa technologie, Arduino a mis en place une bibliothèque d’exemples qui permet d’avoir des exemples de base sur certaines fonctions, certains capteurs ou certains actionneurs. Ces exemples sont simplistes et variés. Ce qu’il faut pour une initiation au système.

Platines arduino

Qu’est ce qu’une platine arduino ?

Arduino est un prototype de plateforme électronique basée sur des composants hardware et software avec une prise en main facilitée par rapport à d’autres plateformes.

A quoi sert une telle platine ?

Cette platine permet de commander de nombreux actionneurs (moteurs, lumières, …) par la détection de signaux d’entrée sur la platine. Ces signaux d’entrées peuvent provenir de nombreux capteurs grâce aux nombreuses entrées disponibles sur la platine. De plus, le microcontroleur intégré à la platine a été développé selon le principe de l’Open Source. C’est à dire que chacun peut configurer ce dernier selon ses besoins.

Comment la configurer ?

Le software est disponible sur le site de arduino (http://arduino.cc) sous différentes OS : Windows, Mac OS et Linux. Cette variété est rendue possible grâce à sa programmation en JAVA. De même, les différentes composantes matérielles sont affichées et modifiables pour les besoins de chacun.

Combien ça coûte ?

De 20€ à 50€ selon les spécificités de base de la carte.

Plus d’informations

Le site du constructeur arduino (en anglais) : www.arduino.cc